05 juillet 2012

L'étonnante expédition des genevois dans le pacifique en 4 épisodes - [2ème épisode]

19 - PA061907.JPG

L'association Polynésienne "Te ui tama no ragnivavae" (signification en français - projet pour la jeune génération de l'île de Raivavae) a accueilli ses premiers écotouristes genevois.

[2ème épisode]

Partis depuis Genève le dimanche 16 septembre les premiers écotouristes de notre région ont séjourné un mois sur lîle paradisiaque de Raivavae dans l'archipel des Australes (650 km de Tahiti) et ne sont pas prêts d'oublier leur voyage...

bref un accueil grandiose à l’arrivée laissant pantois de surprise nos genevois intimidés.


Suite....

L'implication de la population de Raivavae et de l'association Te ui tama no ragnivavae a été tellement forte, la générosité de tous, immense et l'abondance de fêtes, de repas somptueux et d'attentions particulièrement chaleureuses qu'il me sera difficile de tout décrire dans le détail tant les moments forts, marquant les genevois ont été nombreux.

Moments forts invoquant tout à fait le désir de la population de Raivavae et surtout ses jeunes de garder intactes leurs traditions et coutumes ancestrales d'une part et de continuer à protéger et préserver le potentiel naturel extraordinaire de cette île paradisiaque ainsi, c'est bien au cours des journées à thème, consacrées au manioc, au ti, à la banane, au taro à la pirogue, ainsi qu'à la visite des nombreux marae que les genevois ont pu comprendre et découvrir l'authentique Raivavae. Les journées à thème étant organisées par chaque village de l’île, le séjour des genevois était aussi consacré à la découverte des superbes motu bordant le vaste lagon de l'île ainsi qu'à l'ascension du mont Hiro.

Immersion dans l'authentique Raivavae – Les journées à thème -

Très importantes pour l'écotourisme à Raivavae les journées à thèmes ont rythmé harmonieusement le séjour des genevois et permis à la population de l'île de mettre en valeur avec une grande fierté leur savoir faire et leurs traditions ancestrales.

Aussi, pendant la journée du manioc les habitants du district de Rairua ont pu organisé un atelier consistant à extraire l'amidon du manioc comme cela se pratiquait il y a encore 2 décennies.

C'est ainsi qu'ils ont mis à contribution les genevois à l'arrachage, le découpage et la préparation des racines de manioc (sans oublier le bouturage) pour râper celles-ci en vue de l'extraction naturelle de l'amidon par un procédé simple de pressage et d'essorage, gestes ancestraux qui n'ont pas manqué d'émouvoir Apa, président sexagénaire d'une association sportive, animateur de surcroît de cette journée qui revivait les gestes et les pratiques de sa jeunesse.

Aliment et ingrédient de base entrant dans la préparation de nombreux plats polynésiens, le manioc est central à Raivavae, jadis des champs importants de manioc étaient cultivés. De nos jours il est plus aisé d'aller acheter son paquet d'amidon (importé) à l'épicerie et les champs ont été abandonnés à la végétation luxuriante de l'île. [2 ème cadre de photos]


01 - PA031543.JPG

04 - PA031552.JPG

05 - PA031555.JPG

09 - PA031573.JPG13 - PA041610.JPG

 

 

 

 

11 - PA041581.JPG12 - PA041605.JPG

 

 

[2 ème cadre de photos]

 

 

 


La journée du Ti préparée et présentée par les jeunes du district de Anatonu a mis en évidence la préparation du fameux four traditionnel et c'est avec beaucoup d'énergie et de volonté que ces jeunes ont montré toutes les étapes du four et de la préparation du ti (douceur typique de Raivavae habituellement consommée aux grandes occasions et fêtes de fin d'année) dont la base est la racine de la plante de Cordyline fruticosa encore appelée karokaro ou rauti dans l'archipel des Australes. C'est avec un grand intérêt que tous ont suivis cette préparation dont la cuisson des racines a nécessité 3 jours avant l'extraction de son jus. [3 ème cadre de photos]


01 - PA061847.JPG03 - PA061849.JPG06 - PA061858.JPG12 - PA061873.JPG

 

 

14 - PA061878.JPG

 

 

 

 

16 - PA061886.JPG

22 - PA071948.JPG26 - PA071974.JPG30 - PA071983.JPG

 

 

 

 

 

33 - PA071999.JPG35 - PA072033.JPG

 

[3 ème cadre de photo]

 

 

 

 


Principaux éléments de l'alimentation des raivavae, la banane et le taro ont fait l'objet également de journées à thème très intéressantes et c'est avec beaucoup de curiosité et d'intérêt que les genevois ont pu assisté au murissement des régimes de bananes dans un four spécial creusé à même le sol par exemple ou alors visiter les plantations de taro, très importantes dans l'île, dont la consommation des feuilles et des racines sont très appréciée par les habitants. [4 ème cadre de photos]


03 - Journée de la banane 3.jpg06 - PA132755.JPG09 - PA132773.JPG11 - PA132776.JPG22 -l1070899.jpg

 

 

 

 

 

26 - P9291137.JPG31 - P9301157.JPG35 - P9291152.JPG

[4 ème cadre de photos]

 

 

 

 


 

C'est à travers la journée de la pirogue organisée par le district de Mahanatoa et les différentes étapes de sa construction que les genevois ont saisi l'importance majeure de la pirogue polynésienne. Véritable symbole du passé glorieux polynésien, elle est encore fabriquée traditionnellement de nos jours à Raivavae et très utilisée dans le lagon pour la pêche ou les déplacements sur les motu.

[5 ème cadre de photos]


03 - PA072074.JPG05 - PA072096.JPG06 - PA072114.JPG08 - PA072123.JPG09 - PA082134.JPG

 

 

 

 

11 - PA082148.JPG

 

[5 ème cadre de photos]

 

 

 


Ces journées à thème étaient toujours organisées de façon récréative, un déjeuner copieux composé de produits locaux était très souvent servi au bord du lagon, agréablement accompagné de musique polynésienne et de gens incroyablement généreux toujours prompts à donner. Ce qui nous amène aux repas somptueux que les polynésiens ont servis à nos genevois pendant toute la durée de leur séjour.

[A suivre dans le 3 ème épisode...]


Pour l'association polynésienne "te ui tama no ragnivavae" de l'île de Raivavae

Le journal polynésien télévisé de TNTV du lundi 19 septembre 2011

http://internet-web-office.net/wordpress1/?p=914

 


Commentaires sur L'étonnante expédition des genevois dans le pacifique en 4 épisodes - [2ème épisode]

Nouveau commentaire